Literati

Seul

Et Elie marchait seul dans le champ de mine. Humectant le dernier parfum de la ville, dechiré par la soif, menacé ,Elie ne pouvait qu’espérer trouver des humains, des survivants. S’il ne s’était pas endormi sous cette voiture, il aurait aussi été mort. Qui aurait cru que cet ivrogne, ce marginal aurait survécu. Sur la route, le vieux passait en boucle toute sa vie, son parcours jusqu’ici. Il ne se rappelait même pas pourquoi il était tombé aussi bas. Sa gueule baignait dans la rigole, comme un chien errant dans les rues de Port au Prince. Il marchait tout seul. Unique survivant jusqu’ici de cet incident…..
– [ ] Dans son esprit,le deuil n’était plus qu’une question de point de vue. En fait,c’est ce qui arrive quand on a plus rien ou personne à perdre. Elie était le genre à ne vivre que pour sa personne ,déconnecté du monde extérieur. Était-ce vraiment possible? C’était tout de même l’impression qu’il donnait. Il se posait cette même question tout en marchant, sillonnant entre les dépouilles ensanglantées. Signe que s’il n’avait pas perdu connaissance sous cette voiture après s’être enivré au quotidien, il se serait retrouvé lui aussi en ce moment en Confetti.
C’est fou mais il était sûr que les morts se moquaient de lui. Comme quoi, tu es toi, vraiment toi, le seul survivant? Et quoi d’autre, peut-être que tu pourras aussi auto-procréer et créer une nouvelle civilisation, qui sait?
Mais bon! Que pouvait-il donc y faire?
Dieu ou on ne sait quoi l’a voulu ainsi.Alors il continuait sa route sans savoir vraiment où aller.

J’ai refait le monde, le soleil, la lune, le jour et la nuit. En fait, j’ai toujours aimé la nuit, ses repères, ses démons, sa beauté masquée, cette lumière obscure.
Donc je me réveillerai comme ça un soir, je me brosserai les dents.
Je prendrai mon petit déjeuner. Et aussi un bon bain.Je t’appelerai et je te dirai que le monde a changé. Que “changé a le monde” (pour philosopher).
Tu n’auras plus peur de Dracula. Et puis après tout, existe-t-il il quelque chose de plus goût que le sang humain?

Une interception, l’histoire se perd en route parce qu’il ya pas qu’Elie, il y a moi aussi.Il m’est impossible de garder la voie,de bien suivre. Dire qu’il vivait en moi, qu’il était tout pour moi, ma raison d’être. Je n’avais que lui à cet instant.

Et il y a Dracula…..

Kabysh